Amours

AmoursLéonor de Récondo, Amours, Sabine Wespieser, 2015, 276 p.

Par François Lechat.

D’abord il y a le cadre, une grande maison bourgeoise en 1908, la campagne aux alentours, un couple en attente d’enfant, ses domestiques, sa position sociale. Ensuite il y a le récit, conventionnel au début, bousculé par un premier événement, puis conduit sur des chemins de traverse par ses héroïnes, des femmes de leur temps qui osent ce qu’elles n’auraient pas dû oser. Enfin et surtout, indissolublement, il y a l’intelligence et le style, des notations subtiles, vibrantes, portées par une langue fluide et précise, tantôt simple tantôt sophistiquée pour rendre la douceur des sentiments et le chaos des passions. Une ode à la littérature, subtile et poignante : une revanche contre les facilités de l’autofiction.

Catégorie : Littérature française.

Liens : sur l’auteur, sur le livre, sur le prix (article + interview).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑