Séquences mortelles

Michael Connelly, Séquences mortelles, Calmann-Lévy, 2021

— Par François Lechat

Dans une traduction parfois un rien maladroite, le dernier Connelly répond parfaitement aux attentes : un thriller efficace, prenant, sans mauvaise graisse, basé sur une documentation solide et qui développe une intrigue de plus en plus complexe. Avec un peu de psychologie, un journaliste courageux, des personnages féminins solides et de saines valeurs, aussi. Ce n’est pas de la grande littérature, mais c’est un parfait divertissement. Qui donne à réfléchir sur le rôle de la presse et sur le traitement des données personnelles en matière d’ADN, dont on peut faire des usages effrayants.

Catégorie : Policiers et thrillers.

Liens : chez l’éditeur ; pour nos autres critiques de M. Connelly voir à la page C du classement par auteur.

2 commentaires sur “Séquences mortelles

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour et merci pour cette chronique ! J’apprécie particulièrement Michael Connelly depuis plus de vingt ans et je ne manque jamais un de ses romans. J’ai beaucoup aimé celui-ci, notamment pour l’actualité des sujets traités, à la fois cette question de l’exploitation de l’ADN, mais également celle des « incels » et de leurs rapports très problématiques aux femmes. Bien cordialement,

Répondre à stephanefurlan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑