Sur une majeure partie de la France

Franck Courtès, Sur une majeure partie de la France, Jean-Claude Lattès, 2016

Par François Lechat.

Ce roman recommandé par L’Obs est typiquement contemporain : écrit en flash-back, dans un style direct, avec une intrigue efficace et des personnages bien campés. De la littérature sans gras, sans ambition d’en mettre plein la vue. Mais l’auteur déroute, malgré tout. A travers les tribulations d’une bande de jeunes vivant dans un coin de province gagné par l’urbanisation, il s’attaque à un thème presque tabou : la transformation des campagnes françaises sous la pression du modernisme, de l’agriculture intensive, du consumérisme, de la mondialisation, de l’argent. D’où un ton inhabituel, qui insère dans une trame très sobre des commentaires et des dialogues presque moralisateurs, toute une réflexion, joliment distillée, sur la perte d’un art de vivre et de penser. Ceux qui partagent les indignations de l’auteur apprécieront, les autres pourront se rabattre sur l’intrigue mais passeront à côté de l’essentiel.

Catégorie : Littérature française.

Liens : chez l’éditeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :