Je te protégerai

Peter May, Je te protégerai, Rouergue Noir, 2018

Par Sylvaine Micheaux.

Niamh et Ruairidh Macfarlane, les propriétaires d’une entreprise de textile renommée fabriquant un tweed exceptionnel, sont à Paris pour un salon de la mode. Niamh, soupçonnant  son mari d’infidélité, suit son époux qui monte en voiture avec sa présumée maitresse, voiture qui explose sous ses yeux. Un temps retenue par la police française, Niahm peut repartir chez elle, sur l’île Lewis, dans les Hébrides, à l’extrême nord-ouest de l’Écosse.

Plongeant dans les souvenirs de Niahm, Peter May nous narre l’histoire des Macfarlane, qui se connaissent depuis leur tendre enfance et que tout veut séparer. Et là, l’écriture de May est magique ; il nous décrit cette île d’Écosse battue par les vents, austère, faite de landes, de tourbières, de falaises argentées, de mer et de vents, la vie rude de ses habitants pauvres qui survivent de la pêche et du tissage, qui parfois doivent quitter leur île mais n’ont de cesse d’y retourner. Au trois quarts du livre, on replonge dans l’enquête policière, voire le thriller. On saura qui a tué et pourquoi, mais pas vraiment comment.

En résumé, un roman policier qui démarre sur une bonne idée, qui se perd et se termine par une fin un tantinet bâclée, au centre duquel se trouve une belle histoire romantique et des pages magnifiques sur cette île d’Écosse : on est sur les falaises battues par le vent, dans  une luminosité extraordinaire, au milieu de paysages sauvages et envoûtants.

Catégorie : Policiers et thrillers.

Liens : chez l’éditeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑