Économie : on n’a pas tout essayé

Gilles Raveaud, Economie : on n’a pas tout essayé !, Seuil, 2018

Stylo-Trottoir. Un étudiant, dans le métro.

Il a l’air particulièrement intéressé par ce qu’il lit et content de le lire.

—  Le sens du livre, c’est d’expliquer que, contrairement à ce qu’on raconte partout, les États gardent une grande liberté politique dans l’Union européenne et peuvent prendre des décisions en matière économique et budgétaire beaucoup plus variées qu’on ne le dit. On n’arrête pas de répéter que l’Europe est un carcan mais l’auteur montre que c’est la volonté politique qui manque pour sortir des sentiers battus, comme c’est pour le moment le cas au Portugal.

— Et c’est un livre qu’on peut lire si on n’est pas économiste ou étudiant en économie ?

— Eh bien, moi je suis étudiant en philo et je comprends tout…

— Oui mais vous êtes quand même étudiant en philo !

— D’accord, mais c’est vraiment clair et bien expliqué, pas du tout écrit pour des spécialistes. Et ça redonne du sens à l’idée de voter le 26 mai.

Catégorie : Essais, Histoire…

Liens : chez l’éditeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑